Le FMI intègre le yuan chinois dans son panier de devises de référence

Le conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) a approuvé l’inclusion du yuan chinois dans le panier des devises de l’institution, communément connu sous l’appellation du Droit de Tirage Spécial (DTS).

“Cette décision reflète notamment les progrès accomplis par les autorités chinoises ces dernières années pour réformer de leur système monétaire et financier,” a déclaré la directrice générale du FMI, Christine Lagarde.

L’entrée du yuan dans le panier de devises du FMI ne deviendra cependant effective qu’à partir du 1er octobre 2016.

L’Angola a noué un accord monétaire avec la Chine faisant ainsi du Yuan la deuxième monnaie légale dans le deuxième pays producteur de brut en Afrique. Le «billet rouge» est déjà utilisé comme monnaie de réserve dans plusieurs pays africains à savoir le Ghana, le Nigeria, l’Ile Maurice, le Zimbabwe et l’Afrique du Sud. La Chine a aussi noué des accords d’échange de devises avec d’autres banques centrales (Afrique du Sud, Russie, Qatar, Hong Kong, Canada…) en vue de créer un réseau monétaire international pour la libre convertibilité et circulation du Yuan hors de ses frontières.

Le DTS est actuellement composé du Dollar américain, du Yen japonais, de l’Euro et de la Livre Sterling. La dernière modification du panier de devises par le DTS remonte à 2000 lorsque l’Euro avait remplacé le Franc et le Deutsche Mark.

Sources: http://www.agenceecofin.com/institutions-internationales/0112-34212-le-fmi-integre-officiellement-le-yuan-chinois-dans-son-panier-de-devises-de-reference

http://www.agenceecofin.com/gestion-publique/0708-31241-l-angola-fait-du-yuan-chinois-sa-deuxieme-monnaie-legale